[15/12/2014] Accueil d’urgence pour les mineurs

[CONSEIL METROPOLITAIN DU GRAND LYON – 15 DECEMBRE 2014]

#SE DONNER LES MOYENS D’UN SUIVI EFFECTIF DES BESOINS EN MATIERE D’ACCUEIL D’URGENCE DES MINEURS

@ANDRE GACHET- CONSEILLER METROPOLITAIN


Monsieur le Président, Chers Collègues,

La présente délibération porte sur la convention relative à l’accueil d’urgence des mineurs confiés à l’aide sociale à l’enfance de la Métropole de Lyon et du Département du Rhône. Nous approuvons bien entendu la convention qui permet la continuité du service public, et le maintien de la qualité et de la continuité de l’accueil en urgence des mineurs.

Cette action s’inscrit dans la poursuite d’actions anciennes, puisque l’IDEF est né de la fusion de la Cité de l’enfance et de la Maison des mères voulue par Edouard Herriot. Cette histoire manifeste la capacité d’adaptation de l’action publique aux réalités de l’époque. Il doit en être de même aujourd’hui.

Nous pouvons regretter que la délibération ne comporte pas davantage de précisions issues de la « fonction d’observatoire pour les deux collectivités » qui est signalée dans le texte qui nous est présenté. Pour cela les résultats des travaux engagés dans le cadre du schéma départemental de la protection de l’enfance (2011-2015) en particulier dans le cadre de la connaissance des besoins, auraient été certainement utiles.

L’activité de l’IDEF repose sur le financement par prix de journée et coût de prestation, mais elle est avant tout la mise en œuvre de compétences professionnelles encadrée par un appel à des valeurs fortes et aux principes fondamentaux de l’action éducative. Tout cela est contenu dans le projet éducatif de l’IDEF dont la lecture est indispensable pour approcher son action.

Nous souhaitons pour notre part que la Métropole dans ses nouvelles compétences s’engage dans le suivi et la définition des politiques d’accueil et qu’elle se donne les moyens d’un suivi effectif des besoins en matière d’accueil d’urgence des mineurs.

Nous souhaitons également que la Métropole attache une importance particulière à la mission d’accueil des mineures et jeunes majeures de moins de 21 ans en situation de grande vulnérabilité, enceintes, en difficultés matérielles et/ou affectives et/ou psychologiques, ou mères isolées accompagnées d’enfants de moins de trois ans, y compris en urgence.

Cette préoccupation doit être élargie à l’ensemble des jeunes majeurs en institution à un moment où les prises en charge se limitent de plus en plus dans la durée et où l’âge pris en compte dans la définition de jeunes majeurs s’abaisse lentement. Elle trouve certainement une place dans les suites qui seront données au prochain schéma départemental (2016-2020) peut-être appelé à devenir le schéma métropolitain de la protection de l’enfance ? (ceci est une question).

Merci de votre attention,

André Gachet

Délibération 2014-0464 – IDEF- Convention relative à l’accueil d’urgence des mineurs confiés à l’aide sociale à l’enfance de la Métropole de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *