[19/12/2014] Réduction des lignes S12 et S6

Conseil-municpal-Ville-de-Lyon

[CONSEIL MUNICIPAL DE LYON – 19 DECEMBRE 2014]

#REDUCTION DES LIGNES S12 ET S6

@ARTHUR REMY- CONSEILLER MUNICIPAL

 


Les élus Lyon Citoyenne et Solidaire approuveront cette délibération. En effet, elle rend possible le fonctionnement de certaines navettes dites Soyeuses. Il s’agit de lignes, qui assurent la desserte de quartiers dépourvus en transport en commun. Ces navettes garantissent des fonctions de mobilité de proximité, en complémentarité avec le réseau d’agglomération.

 

Par définition, ces lignes sont budgétairement déficitaires. Mais elles apportent surtout une plus value essentielle aux habitants des quartiers concernés. Sur le territoire du 1er arrondissement, je peux vous assurer que les lignes S12 et S6 jouent un rôle majeur dans la mobilité des personnes âgées, des personnes fragiles ou à mobilité réduite mais aussi des familles. Je pense notamment aux parents avec poussettes. Il ne vous aura pas échappé que les pentes de la Croix-Rousse sont un territoire difficilement accessible et que le public visé a des difficultés de déplacement.

J’approuve donc le renouvellement de cette convention qui lie la ville de Lyon avec le SYTRAL. Je désapprouve toutefois la politique conduite par le SYTRAL de réduction des fréquences de ces lignes dites Soyeuses.

 

En effet, la mairie du 1er arrondissement a été destinataire d’un courrier de M. Rivalta nous informant de modifications importantes de la qualité de desserte des lignes S12 et S6.

Pour la ligne S12, il s’agit à priori, car le courrier n’est pas clair, de la suppression du service du samedi.

Avant toute chose, je dois dire être surpris par la délibération, qui indique 80 trajets par jour pour la ligne S12, alors qu’elle effectue 26 trajets, soit 13 aller-retour dans une journée. C’est sûrement une erreur.

M. Rivalta nous indique que le niveau d’exploitation de cette ligne est très faible. Néanmoins, avec 26 trajets, comment espérer un niveau d’exploitation plus important ? La prestation proposée est inférieure à ce que souhaiterais le public, à savoir des bus plus cadencés qui offrent une meilleure qualité de desserte.

Pour la ligne S6, il s’agit d’une baise de fréquence de 8 min à 12 min. M. Rivalta indique des redondances dans les arrêts de bus et une affluence surtout concentrée aux terminus de la ligne S6. Or, je remarque sur le terrain une affluence notable aux arrêts à mi-parcours, à mi-pente donc…

Enfin, le courrier indique une moyenne de nombre de voyage par trajet à 18 pour la ligne S6 alors qu’elle est de 40 pour la moyenne du réseau. Indication qui ne tient pas compte d’une réalité de terrain : la taille des bus S6 est moins importante que les autres bus du réseau. On constate donc dans le S6 une très forte concentration des usagers.

La conséquence de cette politique, nous la connaissons. A force de réduire ce service public, on entraîne par effet boule de neige, la lassitude des usagers et leur détachement à ne plus vouloir l’utiliser. Ma question est simple Monsieur le Maire : si votre volonté est de diminuer l’usage de la voiture dans notre ville et notre agglomération, pourquoi le SYTRAL diminue la fréquence de passage des bus ?

Je vous remercie.

Arthur Remy

2014 / 776 : Convention relative aux modalités de fonctionnement et de financement des navettes locales de transport public de la ville de Lyon

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *