[21/09/2015] Stratégie métropolitaine au service de l’université et des étudiants

[CONSEIL METROPOLITAIN DU GRAND LYON – 21 SEPTEMBRE 2015]

#SE DONNER L’AMBITION ET LES MOYENS D’UNE STRATEGIE METROPOLITAINE  AU SERVICE DE L’UNIVERSITE ET DES ETUDIANTS

@NATHALIE PERRIN-GILBERT – CONSEILLERE METROPOLITAINE


Le GRAM approuve la création d’un service commun sur l’université à l’échelle de la Métropole de Lyon qui permettra de déployer le schéma de développement universitaire. Si nous considérons ensemble que l’Université est un acteur majeur de l’innovation et du développement de notre territoire, il est indispensable de nous donner l’ambition et les moyens  d’une stratégie métropolitaine au service de l’Université et de la vie étudiante. 

La convention qu’il nous est demandé d’approuver aujourd’hui clarifie aussi les compétences entre la Métropole et la Ville de Lyon ; il est vrai que, jusqu’à présent, la Ville de Lyon assurait des missions au service de tous les étudiants de l’agglomération, sans exclusivité lyonnaise. La mutualisation des frais nous paraît donc normale.

Quelques remarques pour aller plus loin.

Les élu.e.s du groupe GRAM souhaitent tout que cette délibération soit une première étape et que nous pourrons approuver prochainement pareilles conventions entre notre métropole et les villes de Bron, Villeurbanne et Ecully notamment, villes fortement concernées par la présence des campus. Pour nous, une stratégie métropolitaine au service de l’Université et de la vie étudiante suppose cette dynamique collective et inclusive, et ne peut en rester à l’articulation entre la seule Ville de Lyon et la Métropole.

Nous le pensons d’autant plus au regard du désormais habituel et attendu classement des villes favorables aux étudiants, publié chaque rentrée par le magazine « l’Etudiant ». Une fois encore Lyon -mais il faut lire le territoire métropolitain- recule dans cette notation des villes où il fait bon vivre quand on est étudiant.

Si l’on suit ce classement, nous devons produire un véritable effort en matière d’accès au logement et de transports. Notre collectivité en a conscience puisque, si l’on reprend le texte de la délibération que nous votons ce soir, la deuxième finalité du service commun sur l’université est la meilleure insertion des campus dans la cité avec des actions en termes d’aménagement, de mobilité et de logement étudiants.

Les élu.e.s du Gram estiment que notre mobilisation doit être sans faille, tant sur les réserves foncières que sur l’aide à la pierre, pour accompagner le CROUS et les bailleurs sociaux (qui s’engagent de plus en plus sur ce champ) dans la production de logement accessible aux étudiant.e.s.

En matière de transports, et nous l’avons déjà dit dans cet hémicycle, il est indispensable de revoir avec le Sytral le coût de l’abonnement étudiant, bien trop élevé, ainsi que les conditions d’acheminement vers les campus. Sur ce dernier point nous pensons notamment à la ligne de tramway T2 dont les problèmes de saturation ne sont pas réglés à ce jour.

Enfin, et ce sera notre dernière remarque, la troisième finalité de notre service commun sur l’université étant « l’amélioration de l’intégration des étudiants dans la cité » (je cite encore le texte de la délibération), il nous semble important de bâtir un dispositif d’aides aux projets étudiants à l’échelle de la métropole.

Dans le cadre de son plan « marges de manœuvre », la ville de Lyon a supprimé il y a quelques mois le dispositif PRODIJ, soit un poste d’attaché territorial dédié à la jeunesse et une enveloppe annuelle de 100.000 euros dédiée jusqu’alors au soutien des projets. 80 % des projets soutenus par Prodij étaient des projets étudiants. Il nous semble donc important de se reposer la question de ce type de dispositif qui incite véritablement les jeunes et les étudiants à être acteur de leur cité, et de se la reposer cette fois à l’échelle de la Métropole dans le cadre de notre nouveau service commun.

Délibération n°2015-0656 – Création d’un service commun sur l’université – Convention entre la Métropole de Lyon et la Ville de Lyon / Conseil métropolitain septembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *