Arthur REMY

PHOTO A VENIR

 @Arthur REMY 

 [1er ADJOINT – 1er ARRONDISSEMENT DE LYON] 

 [CONSEILLER MUNICIPAL – VILLE DE LYON] 

 


PEUX-TU NOUS PRESENTER EN QUELQUES MOTS “TA VIE, TON OEUVRE”? (ETAT CIVIL, ETUDES, FONCTION ELECTIVES ET TRAVAIL S’IL Y EN A, CENTRES D’INTERET ET ENGAGEMENTS S’IL Y EN A ETC)

Arthur Remy, 29 ans, bientôt 30… Après des études de biologie puis de paysage à Nancy, puis à Brest, je suis arrivé à Lyon pour finaliser ma formation par un stage. Je me suis beaucoup attaché à cette ville et m’y suis donc installé, j’ai développé depuis trois ans ma propre activité de consultant en urbanisme et grand paysage. Cela fait également 2 ans que je suis élu dans le 1er arrondissement, à la fois 1er adjoint et conseiller municipal. Mon jeune âge me permet d’avoir le titre de benjamin de l’Assemblée Municipale… Une fierté et un engagement rendus possibles grâce au GRAM et à la confiance de ses membres.

J’ai toujours été fasciné par la construction des territoires et de la ville. J’en ai fait mon métier, mais aussi la source de mon engagement. Quand j’ai rencontré le GRAM, j’ai tout de suite compris que je partageais avec lui des valeurs communes : démocratie citoyenne, processus de décisions horizontaux, complémentarité et solidarité entre métropoles et territoires ruraux, préservation des communs.

Je milite pour des formes nouvelles de concertation dans la construction urbaine : considérer l’espace public comme l’expression des personnes qui l’habitent, l’expérimentation comme outil de construction des politiques publiques et des stratégies territoriales, l’usage et la pratique comme moyen de compréhension des problèmes.

 

TU ES DONC ELU(E) AU POSTE DE  1ER ADJOINT DU 1ER ARRONDISSEMENT DE LYON & CONSEILLER MUNICIPAL DE LA VILLE DE LYON; QUE REPRESENTE POUR TOI CETTE RESPONSABILITE D’ELU(E)?

J’exerce deux missions complémentaires.
La première est à l’échelle de la Ville de Lyon en tant que Conseiller Municipal du groupe Lyon Citoyenne et Solidaire. Je participe notamment à différentes commissions municipales thématiques, qui se réunissent tous les mois en vue de la préparation des Conseils Municipaux. Elles permettent d’interroger les adjoints en charge de leurs dossiers.

La seconde est à l’échelle du 1er arrondissement de Lyon, en tant que 1er Adjoint délégué à : l’aménagement et le cadre de vie, les transports, le patrimoine et les grands projets, les finances et les services publics. Mais au-delà de cette classification rigoureuse, je participe à la définition et à la déclinaison d’un projet porté par une équipe de 10 élus en responsabilité sur le 1er arrondissement.

Au-delà du statut de représentation adossé à la fonction d’élu, je pense que ma responsabilité en tant qu’élu du 1er et élu du GRAM est de démontrer qu’il est possible de réfléchir, de travailler et d’agir en concertation et dialogue au plus près avec les habitants afin de reconnecter ceux-ci avec leur territoire et ceux qui exercent les décisions sur ces territoires.

 

PEUX-TU NOUS DIRE SELON TOI SI TU PERCOIS TON ACTION D’ELU COMME POLITIQUE ET POURQUOI?

Il ne me semble pas indigne de répondre par l’affirmative car faire de la politique c’est avant tout participer à la construction collective de la cité. Le sens de l’intérêt général que je porte à la chose publique ne me prédispose pas néanmoins aux stratégies ou aux alliances de principe comme on peut en subir trop souvent aujourd’hui. Pour espérer un renouvellement du politique, nous devons nous appliquer sans attendre à en améliorer son fonctionnement et ses pratiques ; c’est ce que j’essaye modestement de faire à mon échelle. 

Je suis très attaché au faire, au faire ensemble surtout… Je ne sais pas travailler seul. Ainsi, toutes les actions entreprises pour faire émerger un cadre collectif sont politiques.

Pour moi, le pari sera réussi, le bilan sera bon quand les habitants, les citoyens, n’identifieront plus l’élu comme un seul représentant du peuple, mais bien comme un acteur qui, à leurs côtés, avec eux, permet, rend possible, bâtit…  

UNE PHRASE, UN MOT, UNE CITATION POUR RESUMER TON ENGAGEMENT?

« Faire avec, plutôt que faire pour »

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *